• EN
  • Chaque mois, nous publions une série d'articles d'intérêt pour les propriétaires - de l'argent Conseils pour économiser de sécurité, check-lists des ménages, des conseils de rénovation, de vrais secrets d'initiés immobilières. Que vous soyez actuellement sur le marché pour une nouvelle maison, ou non, nous espérons que cette information est d'intérêt pour vous. S'il vous plaît n'hésitez pas à passer ces articles à votre famille et vos amis.

    ISSUE #1212
    ARTICLE PRINCIPAL

    Choisir un nouveau chauffe-eau
    Beaucoup de propriétaires attendent que leur chauffe-eau tombe en panne pour chercher un nouvel appareil. Comme ils sont pressés de retrouver leur approvisionnement en eau chaude, ils ne prennent pas le temps de trouver un appareil qui soit à la fois efficace au niveau de la consommation d’énergie et qui convienne à leurs besoins. C’est regrettable car le cout d'achat et d'exploitation d'un chauffe-eau peut varier considérablement selon le type, la marque, le modèle sélectionné et la qualité de l’installation.




    Aussi ce mois ci...
    Ne payez plus un sou de loyer à votre propriétaire
    C'est un rêve que nous avons tous : Être propriétaire de notre maison et de ne plus payer de loyer. Mais, si vous êtes comme la plupart des locataires, vous vous sentez pris au piège entre les murs d'une maison ou d'un appartement qui semble ne pas vous appartenir. Comment pourriez-vous l'être lorsque vous ne pouvez pas planter un clou ou deux sans problème. Vous vous sentez pris dans un engrenage sans aucune possibilité d'en sortir et d'être propriétaire de votre maison.


     
     

    Les surtensions peuvent arriver! Comment protéger les appareils électriques de votre maison
    La puissance fournie par les prises murales est du courant alternative 20 volts. Les compagnies d'électricité font tout pour maintenir cette tension. La foudre, les court-circuit, des poteaux renversé par les voitures, ou d’autres accidents peuvent provoquer des variations de tension qui peuvent atteindre des centaines, voire des milliers de volts. C’est ce que les ingénieurs appellent des chocs de tension. Un choc peut ne dure que quelques millionièmes de seconde (un clignement d’œil est des milliers de fois plus long qu’un choc de tension typique). Il suffit toutefois à détruire ou à perturber vos appareils électriques.

    Liens rapide
    Choisir un nouveau chauffe-eau
    Ne payez plus un sou de loyer à votre propriétaire
    Les surtensions peuvent arriver! Comment protéger les appareils électriques de votre maison
     

     

    Top>>

    Choisir un nouveau chauffe-eau

    Beaucoup de propriétaires attendent que leur chauffe-eau tombe en panne pour chercher un nouvel appareil. Comme ils sont pressés de retrouver leur approvisionnement en eau chaude, ils ne prennent pas le temps de trouver un appareil qui soit à la fois efficace au niveau de la consommation d’énergie et qui convienne à leurs besoins. C’est regrettable car le cout d'achat et d'exploitation d'un chauffe-eau peut varier considérablement selon le type, la marque, le modèle sélectionné et la qualité de l’installation.

    Pour éviter cette situation, vous pourriez faire des recherches dès à présent; avant que vous ne soyez confronté à la nécessité de faire un achat dans l’urgence. Familiarisez-vous dès aujourd'hui avec les options qui vous permettront de faire un choix éclairé lorsque vous devrez acheter un nouveau chauffe-eau.

    Types de chauffe-eaux disponibles sur le marché

    Au cours des dernières années, un vaste choix de chauffe-eaux est offert aux consommateurs. Les types de chauffe-eaux suivants sont maintenant disponibles sur ??le marché : stockage d’eau chaude classique, production d’eau chaude à la demande, par pompe à chaleur, par serpentin sans réservoir, chauffage indirect ou utilisant l'énergie solaire. Il est également possible d'acheter des chauffe-eau qui peuvent être connectés au système de chauffage de votre maison.

    Chauffe-eaux à stockage

    Une variété d'options de carburant sont disponibles pour les chauffe- eau à stockage : électricité, gaz naturel, mazout et propane. Ils varient en capacité de 20 à 80 gallons (75,7 à 302,8 litres). Le dispositif de chauffage fonctionne en libérant de l'eau chaude à la partie supérieure du réservoir lorsque un robinet d'eau chaude est ouvert. Pour remplacer l'eau chaude, l’eau froide pénètre par le bas du réservoir de manière à ce que le réservoir soit toujours plein. Comme la température de l'eau est maintenue en permanence dans le réservoir ces chauffe-eaux occasionnent des pertes d’énergie même lorsqu’aucun robinet n’est ouvert. On appelle ceci le mode veille qui occasionne des pertes d’énergie. Il existe maintenant des modèles de chauffe-eaux à stockage à efficacité énergétique améliorée qui peuvent réduire de façon importante les pertes d’énergie en mode de veille. Ces modèles sont donc plus économiques en terme de cout de fonctionnement.

    Chauffe-eaux à la demande

    Il est possible d’éliminer totalement les pertes de chaleur du réservoir et de réduire la consommation d'énergie de 20% à 30 % avec un chauffe-eau la demande. Ceux-ci n’ont pas de réservoirs de stockage et prennent moins de place. L'eau circule dans un tuyau en forme de serpentin chauffé par un bruleur à gaz ou un élément électrique. L’eau est ainsi chauffée à la demande. Avec ce type de chauffe-eaux vous ne manquerez jamais d'eau chaude. Toutefois le débit de ces appareils est limité. Les chauffe-eaux à la demande produisent un débit d’eau chaude variant de 2 à 4 gallons (7,6 à 15,2 litres) par minute. Ce débit peut suffire si vous n’utilisez pas l'eau chaude à plus d'un point à la fois (par exemple, la douche et la lessive en même temps). Pour répondre à la demande d'eau chaude lorsque plusieurs robinets sont utilisés en même temps, deux ou plusieurs chauffe-eaux peuvent être installés en parallèle. Bien que les chauffe-eaux à la demande avec bruleur au gaz ont tendance à avoir des débits plus élevés que ceux équipés d’un élément chauffant électrique, la veilleuse d’allumage du gaz peut gaspiller de l'énergie (même si aucune eau n’est chauffée). Cependant, la quantité d'énergie consommée par une veilleuse est assez faible.

    Chauffe-eau couplé à une pompe à chaleur

    Les chauffe-eaux couplés à une pompe à chaleur utilisent l'électricité pour actionner un compresseur. Ils fonctionnent comme des réfrigérateurs inversés. Ils peuvent être achetés avec la pompe séparée ou intégrés à un réservoir. La pompe peut aussi être connectée à un réservoir existant. Ces systèmes ont un cout initial élevé. Ils exigent également une installation dans un environnement qui offre une fourchette de température comprise entre 40 à 90°F (4,4 à 32.2°C) sur toute l’année. Ils doivent aussi être installés dans des espaces de 1 000 pieds cubes (28,3 mètres cubes) d’air autour de l’installation. Pour être efficaces ils doivent être dans un espace offrant un excès de chaleur comme les chaufferies. Ils ne fonctionnent pas bien dans un espace froid.

    Chauffe-eau à serpentin sans réservoir chauffe-eau à chaleur indirecte

    Le système de chauffage d'une maison peut également être utilisé pour chauffer l’eau. Deux types de chauffe-eau utilisent ce principe : le système à serpentin sans réservoir et le système à chaleur indirecte. Aucun réservoir de stockage n’est requis pour le système à serpentin car l’eau est chauffée instantanément dans la chaudière du chauffage de la maison. L'eau se réchauffe en circulant dans un échangeur de chaleur dans le corps de la chaudière lorsqu’un robinet d'eau chaude est ouvert. Pendant les mois d’hiver ce système fonctionne bien parce que la chaudière reste chaude. Cependant ce système est moins efficace pendant les mois chauds et dans les climats chauds lorsque la chaudière est peu utilisée. Un réservoir de stockage séparé est alors nécessaire avec un chauffe-eau indirect. Comme dans le cas précédent, l’eau est chauffée dans un échangeur de chaleur de la chaudière. Elle se dirige ensuite vers un réservoir de stockage isolé. Comme la chaudière n'a pas besoin d’être utilisée fréquemment, ce système est plus efficace que le système sans réservoir. En fait, quand ces chauffe-eaux sont utilisé avec une chaudière à haut rendement, la combinaison peut fournir l'une des méthodes les moins chères de chauffage de l’eau.

    Chauffe-eau solaire

    Grâce à des panneaux solaires, l'énergie du soleil peut être utilisée pour chauffer l'eau de votre maison. Selon le climat et la consommation d'eau, un chauffe- eau solaire bien conçu, bien installé et bien entretenu peut répondre à la moitié voire à la quasi-totalité de la demande en eau chaude d'une maison. Un panneau collecteur et un réservoir de stockage constituent les éléments principaux de la plupart des chauffe-eaux solaires. Au-delà de ces éléments communs, les systèmes de chauffage solaire peuvent varier de manière significative dans leur conception. Les différentes conceptions de systèmes peuvent être qualifiés de passifs ou actifs et directs (aussi appelé boucle ouverte) ou indirecte (aussi appelé boucle fermée). Les systèmes passifs fonctionnent sans pompes. Leurs système de contrôle peuvent être plus fiables, plus durables, faciles à entretenir et moins couteux à exploiter que les systèmes actifs. Les systèmes actifs sont équipés de pompes et de systèmes de contrôles pour déplacer des fluides de transfert de chaleur des panneaux capteurs au réservoir de stockage. Les deux systèmes de chauffe-eaux solaires actifs et passifs nécessitent souvent un chauffe-eau additionnel conventionnel comme secours. Une autre option est d’utiliser le système solaire pour préchauffer l’eau dans le système conventionnel. Un système de chauffage solaire direct par collectionneurs d’eau n’est pas approprié dans les climats avec des températures négatives. Un système indirect ne devrait pas poser de problèmes de gel car le fluide dans les capteurs est généralement une sorte d’antigel. Si vous envisagez l'achat d’un système de chauffe-eau solaire, vous pouvez comparer les produits de différents fabricants. Un choix basé sur seulement la réputation n’est pas un gage de succès. Il faut considérer la conception, le dimensionnement, l'installation, et la maintenance. C’est l’ensemble qui assure la bonne performance du système. Bien que les prix d'achat et d'installation de chauffe-eau solaires soit généralement plus élevés que ceux des types conventionnels, les couts d'exploitation sont nettement inférieurs.

    Critères de sélection

    Comme pour tout achat, le choix doit être basé sur un équilibre entre les avantages et les inconvénients des différents chauffe-eaux à la lumière de vos besoins particuliers. Il y a de nombreux facteurs à considérer lors du choix d’un nouveau chauffe-eau. Quelques unes des autres considérations sont la capacité, l'efficacité et le cout.

    Évaluation de la capacité

    Bien que certains consommateurs basent leur achat sur la taille du réservoir de stockage, la capacité liée à la demande aux heures de pointe est en fait le chiffre le plus important. La demande aux heures de pointe est une mesure de la quantité d’eau chaude requise pendant une heure de pointe. Par conséquent, avant tout, estimer la demande de votre famille aux heures de pointe et cherchez une unité répondant à la demande à ces heures de pointe. Les chauffes- eaux à gaz répondent à une demande de pointe plus élevée que les chauffe-eau électriques de la même capacité de stockage. Par conséquent, il est possible que vous puissiez répondre à vos besoins avec une unité au gaz qui a un une capacité de réservoir de stockage inférieure à une unité électrique répondant à la même demande de pointe. Les chauffe- eaux à gaz les plus efficaces utilisent des configurations non conventionnelles concernant les apports d’air de combustion et les échappements de gaz de combustion. Ces configurations spéciales peuvent toutefois accroitre les couts d’installation.

    Classement de l’efficacité

    Une fois que vous aurez décidé du type de chauffe-eau qui convient le mieux à vos besoins, déterminez lequel est la plus économe en carburant dans cette catégorie. Le meilleur indicateur de l'efficacité d'un dispositif de chauffage est son facteur énergétique (FE) qui est basé sur l'efficacité de récupération (c’est à dire la mesure de l’efficacité de transfert de la chaleur de la source d’énergie à l’eau qu’on veut chauffer), les pertes en veille (c’est à dire le pourcentage de la chaleur perdue par heure par l’eau stockée par rapport à la chaleur de l’eau) et enfin les pertes liée aux cycles de fonctionnement. Plus le FE est élevé, plus le chauffe-eau est efficace. Les chauffe-eaux électriques ont un FE compris entre 0,7 et 0,95, ceux à chauffage au gaz ont un FE compris entre 0,5 et 0,6, avec certains modèles à haut rendement autour de 0,8, le chauffage au mazout offre un FE compris entre 0,7 à 0,85. Le FE des chauffe-eaux à pompe à chaleur est comprise entre 1,5 à 2,0. La documentation des fabricants donne généralement le classement FE des appareils. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez l'obtenir en contactant une association de fabricants de ce type d’appareils. Parmi les autres caractéristiques d'efficacité énergétique on doit considérer l’achat de réservoirs isolés d'au moins 1,5 pouces (3,8 centimètres) de mousse isolante et le classement d'efficacité énergétique.

    Comparaison des coûts

    Un autre facteur important dans l'esprit de nombreux consommateurs est celui du cout. Le cout doit inclure l’achat, l'entretien et les dépenses de fonctionnement. Au moment de choisir entre les différents modèles, il est sage d'analyser le cout du cycle de vie; soit le total des couts et des avantages associés à un achat au cours de sa durée de vie estimée. Les unités avec des garanties prolongées ont généralement un prix plus élevé. Souvent le chauffe-eau le moins cher à l'achat est le plus couteux à exploiter.

     

     

     

    Top>>

    Ne payez plus un sou de loyer à votre propriétaire


    « Si vous êtes comme la plupart des locataires, vous vous sentez pris au piège entre les murs d'une maison ou d'un appartement qui semble ne pas vous appartenir. »


    C'est un rêve que nous avons tous : Être propriétaire de notre maison et de ne plus payer de loyer. Mais, si vous êtes comme la plupart des locataires, vous vous sentez pris au piège entre les murs d'une maison ou d'un appartement qui semble ne pas vous appartenir. Comment pourriez-vous l'être lorsque vous ne pouvez pas planter un clou ou deux sans problème. Vous vous sentez pris dans un engrenage sans aucune possibilité d'en sortir et d'être propriétaire de votre maison.

    Ne vous sentez plus pris au piège

    Peu importe depuis combien de temps vous louez ou à quel point votre situation financière peut sembler insurmontable. La vérité est qu'il y a quelques faits peu connus qui peuvent vous aider à venir à bout des obstacles et à changer votre statut de locataire à propriétaire. Avec cette information, vous commencerez à voir comment vous pouvez :

    • épargner pour un acompte;
    • ne plus remplir les poches de votre propriétaire;
    • ne plus gaspiller des milliers de dollars en loyer.

    6 faits peu connus qui peuvent vous aider à acheter votre première maison

    Le problème qui se pose à la plupart des locataires n'est pas leur capacité à payer un paiement mensuel. Tout le monde sait qu'il s'agit d'une obligation mensuelle. Le problème est d'accumuler suffisamment de capital pour effectuer un acompte sur quelque chose de plus permanent.

    Mais épargner cette somme forfaitaire n'a pas besoin d'être aussi difficile que vous le croyez. Considérez les 6 points importants suivants :

    1. Il est possible que vous puissiez acheter une maison avec un acompte beaucoup plus modique que vous croyez.

    Il y a certains programmes gouvernementaux provinciaux ou fédéraux (comme les programmes pour acheteurs de 1re fois) pour aider les gens à accéder au marché du logement. Vous pouvez vous qualifier en tant que premier acheteur même si votre conjoint ou conjointe a déjà été propriétaire, tant que votre nom n'a jamais été enregistré. Assurez-vous que votre agent immobilier est bien renseigné à ce sujet et qu'il peut vous offrir des programmes pour vous aider à choisir.

    2. Il est possible que vous puissiez demander à votre prêteur de vous aider avec votre acompte et les frais de clôture.

    Bien que vous n'ayez pas suffisamment d'argent comptant pour un acompte, mais si vous n'avez aucune dette et que vous possédiez un bien incontestable (par ex. une voiture), il est possible que votre établissement de crédit puisse vous aider à payer l'acompte de votre maison en le garantissant par ce bien.

    3. Il est possible que vous puissiez trouver un vendeur qui vous aiderait à acheter et à financer votre maison.

    Certains vendeurs peuvent accepter de contracter un deuxième prêt hypothécaire pour vous en tant que « reprise par le vendeur ». Dans ce cas, le vendeur devient votre établissement de prêt. Au lieu de payer à ce vendeur une somme forfaitaire pour sa maison, vous effectuerez un versement hypothécaire mensuel.

    4. Il est possible que vous puissiez créer un acompte en argent comptant sans contracter une dette.

    En empruntant de l'argent pour certains investissements jusqu'à un niveau spécifié, vous pouvez générer une déclaration de revenus considérable pour vous-même que vous pourrez utiliser comme acompte. Bien que l'argent emprunté pour ces investissements soit en fait un prêt, le montant mensuel payé peut être modique et l'argent investi dans la maison et dans l'investissement vous appartiendra à la fin.

    5. Vous pouvez acheter une maison même si vous avez des problèmes avec votre cote de crédit.

    Si vous pouvez réussir à réunir un montant supérieur à l'acompte minimum requis ou que vous puissiez sécuriser l'emprunt avec un avoir propre équivalent, de nombreuses institutions financières prendront en considération votre demande de prêt hypothécaire. Autrement, une hypothèque « reprise avec le vendeur » pourrait également vous aider.

    6. Vous pouvez et devez obtenir un prêt pré-autorisé pour une maison avant de commencer à chercher une maison.

    La pré-autorisation est simple et vous permet d'avoir l'esprit tranquille lorsque vous magasinez pour votre maison. Les spécialistes en prêt hypothécaire peuvent obtenir une pré-autorisation par écrit pour vous sans frais et sans obligation, simplement par téléphone. Mieux qu'une approbation verbale de votre établissement de prêt, une approbation par écrit est aussi valable que l'argent en banque. Elle comprend une demande de crédit remplie et un certificat qui vous garantit un prêt hypothécaire de niveau spécifié lorsque vous trouverez la maison que vous cherchez. Traitez uniquement avec un professionnel spécialiste en prêt hypothécaire. Vous assurer de la contribution de ses services peut faire la différence entre obtenir un prêt hypothécaire et être coincé pour toujours dans l'engrenage de locataire. Habituellement, il n'y a aucuns frais ni obligation pour demander des renseignements.

    Vous devez être conscient des nombreux problèmes importants qui vous touchent en tant que locataire. Pourquoi continuer à perdre des milliers de dollars en loyer lorsque vous pouvez prendre quelques minutes pour discuter avec votre agent de vos besoins particuliers pour cesser de louer et commencer à posséder.

    Cette conversation ne vous coûte absolument rien. Évidemment, vous ne devriez pas vous sentir obligé d'acheter une maison après avoir lu ce rapport. Mais, en prenant le temps d'examiner vos options et de vous renseigner sur les moyens d'achat d'une maison, imaginez à quel point vous serez préparé et détendu lorsque vous serez prêt à franchir cette importante étape.

     

     

    Top>>

    Les surtensions peuvent arriver! Comment protéger les appareils électriques de votre maison

    La puissance fournie par les prises murales est du courant alternative 20 volts. Les compagnies d'électricité font tout pour maintenir cette tension. La foudre, les court-circuit, des poteaux renversé par les voitures, ou d’autres accidents peuvent provoquer des variations de tension qui peuvent atteindre des centaines, voire des milliers de volts. C’est ce que les ingénieurs appellent des chocs de tension. Un choc peut ne dure que quelques millionièmes de seconde (un clignement d’œil est des milliers de fois plus long qu’un choc de tension typique). Il suffit toutefois à détruire ou à perturber vos appareils électriques.

    Qu'est-ce qu’un choc de tension peut faire à vos appareils électriques?

    Vos appareils sont conçus pour fonctionner sur une tension normale de 120 volts, avec une certaine tolérance en plus ou en moins mais ils peuvent être endommagés ou leurs contrôles peuvent être perturbés par les surtensions. Le résultat est alors de la frustration et des factures de réparation, et même dans de rares cas un incendie.

    Perturbations

    Normal – C’est la tension que nous tenons tous pour acquis, chaque seconde des minutes, chaque minute des heures, chaque heure de la journée, chaque jour de l'année. Mais parfois, pour un court laps de temps...

    La tension descend sous la normale: un creux. Les creux sont peu susceptibles d'endommager la plupart des appareils, mais ils peuvent provoquer une panne d'ordinateur, perturber certaines horloges numériques et causer la perte de paramètres dans les magnétoscopes.

    L'inverse d'un creux est appelé une bosse: une augmentation de courte durée de la tension. Cette perturbation peut perturber les appareils sensibles et les endommager si la bosse est longue ou de grande amplitude.

    Le bruit parasitaire est une expression parfois utilisé pour décrire les très petites et persistantes perturbations. Celles-ci n’ont pas d'effets néfastes, mais peuvent être une nuisance.

    ll y a bien entendu la perturbation ultime: le pan total!

    Ces perturbations sont différentes des surtensions, mais elles doivent être mentionnés parce que les remèdes sont généralement différents. Comme nous le verrons certains dispositifs permettent de surmonter les problèmes des appareils sensibles dans votre maison.

    Votre maison contient toutes sortes, types ou catégories d'appareils. Ceux-ci inclus non seulement les aides traditionnelles des ménages, mais aussi l'électronique de divertissement, l'ordinateur de la famille, les téléphones intelligents, les systèmes de contrôle (thermostats, portes de garage, etc.), et toutes les nouveautés à venir.

    MDe plus en plus, les gros appareils traditionnels dans votre maison dépendent de systèmes électroniques très sophistiqués pour leur contrôle. Cela peut souvent les rendre sensibles aux surtensions (ainsi qu’aux coupures de courant).

    Pour vous aider à catégoriser vos appareils qui pourraient être endommagés ou déréglés, vous pouvez les décrire en termes généraux en fonction de leurs connexions: électricité, téléphone, câble ou antenne. Chacune de ces connexions offre un chemin pour une surcharge, quelque chose qui pourrait être négligé lorsque la cause du dommage est expliquée comme une surtension.

    Le premier type comprend des composants électroniques qui sont connectés uniquement à la puissance électrique comme un ordinateur sans modem, un téléviseur avec des antennes type oreilles de lapin, un magnétoscope qui n’est pas connecté à la télévision par câble, une radio de table, un four à micro-ondes, etc. La protection contre les surtensions de ces appareils n’est pas particulièrement difficile et bien souvent elle est déjà intégrée par le fabricant.

    Le deuxième type, pour lequel plus de protection pourrait être nécessaire, comprend des composants électroniques qui sont alimentés, bien sûr, de vos prises de courant mais aussi reliés à un système de communication externe: téléphone, télévision par câble, récepteur satellite. Une situation légèrement différente, mais similaire, qui doit également attirer l'attention, sont les appareils connectés à un système de contrôle des maisons tels que les portes de garage, l’alarme intrusion ou incendie, les gicleurs automatiques ou l’interphone.

    Nous verrons plus tard pourquoi les deux types d'appareils font face à différents risques d'être endommagé et par conséquent pourraient nécessiter différentes méthodes de protection.

    D’où viennent les surtensions?

    Il ya deux origines de surtensions qui se produisent dans votre système d'alimentation soit la foudre et les surtensions de déviation.

    La foudre se produit lorsque l’arc frappe entre un nuage et des objets sur terre. L'effet peut être direct par l’injection du courant de la foudre dans l'objet ou indirecte par induction du courant dans les circuits électriques.

    Nous allons examiner les moyens de protéger vos appareils contre les surtensions de foudre qui viennent par des fils électriques, téléphone, câble, etc. La protection de la maison contre les effets directs de la foudre est faite par des paratonnerres de mise à la terre. Notez également que les paratonnerres sont destinés à protéger la structure de la maison et éviter les incendies. Ils n’empêchent pas les surtensions de se produire dans le câblage.

    Les effets directs de la foudre sont limités à l'objet frappé et ses environs, de sorte que la prévalence est considérée comme rare, mais ils sont presque toujours mortels pour les personnes ou pour les arbres. Les systèmes électriques bien protégés peuvent survivre à une attaque directe, peut-être avec quelques perturbations momentanées (lumières clignotantes et ordinateurs qui doivent être redémarrés pendant un orage). Le mot clé, bien sûr, est "bien protégé". Ce bulletin vous permettra de vous assurer que votre maison a un système électrique bien protégé.

    Les effets indirects de la foudre sont moins dramatiques que dans le cas d’une attaque directe, mais ils se propagent plus loin, soit en rayonnant autour de l’impact, ou en propageant le long des lignes électriques, système téléphonique et télévision par câble. Du point de vue de l'habitant d’une maison, l’ouverture intempestive de la porte de garage, ou une surtension venant de la compagnie d'électricité pendant un orage, sont considérées comme effets indirects.

    Les surtensions de déviations se produisent lorsque la puissance électrique est activée ou désactivée dans votre foyer, ainsi que par les opérations normales de la compagnie d'électricité. Une analogie souvent donné est le "coup de bélier" qui peut se produire dans votre tuyauterie si un robinet est éteint trop rapidement: le courant électrique circulant dans les fils tente de s’écouler pendant une courte période suite à l’ouverture du commutateur, produisant de fait une surcharge dans le câblage tout comme la montée de pression dans la tuyauterie.

    Combien de fois, à quelle distance et avec quelle gravité?

    Les surtensions peuvent arriver et arrivent!

    Ces questions – à quelle fréquence les surtensions surviennent-elles, à quelle distance peuvent-elles voyager avant de frapper vos appareils, quelle est leur gravité – on doit y répondre aussi bien que possible, de sorte que vous puissiez passer à l'étape suivante, soit: prendre des risques calculés ou faire un investissement raisonnable en achetant un ou des systèmes de protection. Il y a plusieurs façons de se protéger contre les surtensions: du simple achat d'un appareil branché sur une prise et acheté dans un magasin d'électroniques à l'installation de dispositifs de protection pour toute la maison qui doivent être installés par un électricien ou la compagnie d'électricité.

    À quelle fréquence?

    Vous êtes probablement mieux placé pour répondre à cette question si vous vivez dans votre quartier depuis plusieurs années. La foudre est aléatoire, mais peut frapper plus d'une fois au même endroit. Il existe maintenant des moyens sophistiqués pour enregistrer la fréquence des coups de foudre. Les services publics et les entreprises électriques recherchent ces données pour prendre des décisions sur les risques et les besoins d'investissement dans des systèmes de protection. La raison de mentionner "plusieurs années dans votre quartier» est que la fréquence des coups de foudre varie au fil des ans et la partie du pays où vous vivez.

    À quelle distance et quelle est la gravité?

    Les réponses à ces deux questions sont liées: un coup de foudre à proximité a des conséquences plus graves qu'un évènement similaire survenant plus loin. Il y a aussi un large éventail de gravité de la foudre elle-même, les très graves et les très peu graves étant rares, la majorité étant dans la gamme du milieu (un courant d'environ 20,000 ampères) pendant une courte période, bien plus courte que celle d’un clin d'œil.

    Risque calculé ou assurance ?
    L’évaluation des risques:

    Une bonne somme d’argent pour remplacer votre ordinateur non protégé s’il est détruit par un la foudre ou un autre type de surcharge ...

    ... Ou investir un petit montant à acheter un protecteur de surtension pour vous rassurer vous offrir une protection efficace.

    Si vous regardez les choses de ce point de vue, le choix est probablement facile et, très probablement, vous serez à la recherche d'un de ces protecteurs de surtension ou tout autre dispositif avec un nom semblable qui fait le même travail, tel qu’expliqué plus loin.

    Qu'y a-t-il dans le nom?

    Quand vous entrez dans le magasin d'informatique ou d'approvisionnement électronique, vous pourriez demander quelque chose pour protéger vos appareils contre les surtensions, mais comment l'appeler? Les appareils qui peuvent protéger contre les surtensions sont appelés «dispositifs de protection contre les surtensions" par des ingénieurs, mais ceci résonne comme du jargon pour certaines personnes.

    Un nom qui semble bien coller est "protection de surtension" avec une variété de noms de marque. Les laboratoires d’assurance ont choisi de les appeler "suppresseur de surtension liés variation de voltage" et vous pourriez constater que nom ou le sigle de TVSS se situe sur la fiche de ce produit. Il faut toujours s’assurer que le produit a été testé par un organisme de contrôle de la sécurité des produits, tels que UL, ETL, ou CSA, comme indiqué par leurs étiquettes.

    Vous ne pouvez pas vraiment supprimer tout à fait une surtension, ni l’arrêter (bien que votre fournisseur d’électricité utilise des dispositifs qu'ils appellent des interrupteurs de surtension pour protéger leurs systèmes). Ces dispositifs de protection ne suppriment ni n’arrêtent une surtension, ils la détournent vers le sol où elles ne peuvent pas nuire.

    Les décisions à prendre

    Les protection contre les surtensions prennent de nombreuses formes pour répondre à de nombreuses fins et ne se limitent pas seulement au type branché dans une prise que vous trouverez dans les magasins d'électronique. Il y a plusieurs façons de les installer sur votre alimentation: branchement simple, installation effectuée vous-même, installation par un électricien agréé, ou même faire appel à votre compagnie d'électricité pour le faire. Voici une liste d’options, et qui le fait:

    • Achetez un ou plusieurs parasurtenseurs à brancher;
    • Installez une protection contre les surtensions sur le panneau d'entrée de service
    • Demandez à la compagnie d'électricité d'installer un limiteur de surtension à côté du compteur
    Parasurtenseurs à brancher

    C’est la solution la plus simple, et il existe une grande variété de marques disponibles dans les magasins. Ceux-ci viennent sous deux formes: une boîte qui se branche directement dans une prise murale ou une prise avec un cordon d'alimentation et sorties multiples. Selon l'appareil, vous chercherez une prise d'alimentation de courant alternative simple, ou un protecteur plus complexe combiné pour l'alimentation secteur et téléphone ou câble. Toutefois, avant d'acheter le bon système de protection, vous devriez penser à certains détails.

    Il y a une autre décision à prendre concernant la façon dont un parasurtenseur va continuer à alimenter votre appareil si l'élément de protection est détruit dans les cas extrêmes d'exposition à une grande surtension ou un forte crète de tension. La plupart des parasurtenseurs sont équipés d’un fusible qui va provoquer une déconnection en cas de panne. Toutefois, cette déconnection fonctionne de deux manières différentes, en fonction de la conception de la protection contre les surtensions: certains vont couper la puissance de sortie, d'autres maintiennent la puissance de sortie malgré la destruction du fusible.

    Abandonner l’alimentation et être protégé ou continuer l’alimentation?

    Pour vous c’est une question de choix: voudriez-vous pour maintenir la puissance de sortie à votre appareil - mais sans la protection? Ou souhaitez-vous plutôt maintenir une protection en coupant l'alimentation électrique de l'appareil si la fonction de protection échoue? Pour prendre une décision intelligente, vous devrez savoir laquelle des deux possibilités sont conçus dans le parasurtenseur que vous recherchez.

    Que vous dissent les lumières?

    Pour aider le consommateur de nombreux fabricants fournissent une certaine forme d'indication, généralement par un ou plusieurs voyants lumineux sur le périphérique. Malheureusement, ces indications ne sont pas standardisés, et pourraient être source de confusion, entre un, deux - voire trois ou quatre voyants lumineux dont la signification n’est pas évidente. Lisez les instructions!

    Encore plus de décisions ...

    Jusqu'à présent, nous avons examiné principalement des parasurtenseurs branches parce qu'ils sont les plus faciles à installer et ils ne nécessitent pas les services d'un électricien. Les deux autres emplacements possibles pour parasurtenseurs sont le panneau de service (panneau de disjoncteurs) et la sortie du compteur .

    Parasurtenseurs au panneau de service

    Au lieu d'utiliser plusieurs protecteurs branches – un pour chaque appareil sensibles est parfois recommandé - vous pouvez installer un protecteur sur le panneau de service de la maison (aussi appelé «entrée de service» ou «boîte de disjoncteur"). L'idée est qu’avec un seul appareil, tous les appareils dans la maison peuvent être protégés, peut-être avec quelques protecteurs de plug-in à côté des appareils les plus sensibles. Il y a deux types de dispositifs disponibles: incorporés dans le panneau, ou à l'extérieur du panneau. Certains fabricants de panneaux de disjoncteurs offrent également un parafoudre qui s’installé en un clic dans l'espace de deux disjoncteurs (en supposant qu'il y a des espaces vierges disponibles sur le panneau). Ces systèmes sont facilement installés par le propriétaire de la maison ou par un électricien. Cependant, il y a deux restrictions ou conditions à cette approche: le composant logiciel enfichable ne fonctionne généralement que dans un panneau de disjoncteurs du même fabricant.

    Pour installer le composant protecteur enfichable, vous devez retirer le panneau avant (fermez le disjoncteur principal avant de faire cela). La plupart des villes ont des codes autorisant le propriétaire de la maison de faire cette opération sous certaines conditions. Vérifiez auprès de vos autorités locales pour savoir si elles vous permettent de le faire, ou embaucher un électricien agréé pour faire l'installation pour vous. Il existe d'autres parasurtenseurs prévus pour être câblés dans le panneau de service, à l'intérieur ou à côté du panneau. Il est préférable que ce type d’installation soit effectuée par à un électricien agréé

    Au compteur

    Il pourrait y avoir une possibilité que la compagnie d'électricité dans votre région offre, en option, d'installer un limiteur de surtension avec un adaptateur spécial, en l'emboîtant entre le compteur et son support. Mais ce type de dispositif et son installation exigera la coopération de la compagnie d'électricité, si elle offre ces services. D’autres types de parasurtenseurs d’extérieur peuvent être installés à proximité du compteur. Ce type d'installation doit être effectué par un électricien agréé.

    Liste de vérification

    Avant de vous décider de la façon dont vous voulez protéger vos appareils, il ya d'autres points à considérer.

    Où habitez-vous?

    C’est une question importante parce que le type de logement a un effet sur la gravité de votre problème de surtension. D'une manière quelque peu simplifiée, considérez trois catégories en fonction de la disposition des services publics:

    • Maison individuelle avec entrés électrique et du téléphone et / ou la télévision par câble aux extrémités opposées de la maison - le pire arrangement possible. Mais ne vous inquiétez pas, il existe un moyen de compenser pour cette situation malheureuse.
    • Maison individuelle avec tous les services (électricité, télévision par câble, téléphone) qui entrent sur le même côté de la maison.
    • Maison de ville ou immeuble d'appartements avec services entrant dans le bâtiment à un point et en éventail aux différents logements – soit à peu près le même cas que pour la maison individuelle avec tous les services sur le même côté.
    Quels appareils utilisez-vous?

    Du point de vue de la protection contre les surtensions, il existe quatre types d'appareils, avec des exemples énumérés ci-dessous par ordre croissant de sensibilité aux surtensions, soit en raison de leur nature ou en raison de leur exposition:

    • Les appareils à moteur électrique et le chauffage Lave-vaisselle et laveuse, robots ménagers, outils électriques, appareils de chauffage et de ventilation, moteurs, pompes, etc.
      Chauffe-eau, radiateurs, grille-pain, ampoules à incandescence
    • Appareils électroniques
      Ordinateurs sans modem, radios de table, téléviseurs avec des oreilles de lapin, éclairages fluorescents
    • Appareils de communications connectés
      Ordinateurs avec modem, TV avec antenne, par câble ou satellite, télécopieurs, téléphone répondeur / machines d'enregistrement
    • Les systèmes de signalisation
      Alarmes anti-intrusion, ouvre-portes de garage, arroseurs, interphone

    Examinons chacun d'eux et voyons ceux qui pourraient avoir besoin d'une forme de protection contre les surtensions.

    Appareils motorises et appareils de chauffage

    Pour chacune de ces deux catégories, il peut y avoir deux types ou plus, selon le type de commande utilisé.

    • Le contrôle mécanique (ON-OFF, commande rotative, etc.), aucun clavier sophistiqué ou autre commande électronique
    • Contrôle électronique (fonctionnement programmable, clavier, écran, etc.)

    Les appareils avec commandes mécaniques sont généralement insensibles aux surtensions et peuvent supporter les surtensions typiques qui se produisent dans une résidence. Les cas extrêmes comme une attaque directe de la foudre sur le bâtiment ou très proche pourraient causer des dommages.

    Les appareils dotés de commandes électroniques peuvent être plus sensibles aux dommages que ceux avec des commandes mécaniques. Les appareils programmables peuvent voir leur mémoire affectée, bien que des progrès sont réalisés dans leur protection.

    Une autre différence doit se faire entre les appareils reliés en permanence, par opposition à ceux qui sont en utilisation intermittente. Le risque d'une surcharge dommageable est moindre dans le cas d'utilisation intermittente comparé à un appareil branché tout le temps.

    Quel genre d'appareils?

    Appareils électroniques

    Les compagnies d'électricité incluent parfois avec les factures la suggestion de débrancher vos appareils quand un orage sévère approche. Mais cela ne vous aide pas si vous n'êtes pas dans la maison à ce moment-là. Si, d'autre part, vous êtes dans la maison, en tirant le cordon d'alimentation d'un appareil qui reste connecté à une ligne téléphonique ou par câble vous perdriez la mise à la terre de l'appareil normalement effectué par le cordon d'alimentation – ce peut-être un problème de sécurité en cas de surtension venant sur la ligne du téléphone ou la télévision par câble.

    Cette information devrait vous aider à faire les choix qui correspondent à vos besoins de protection contre les surtensions. Pour faire le bon choix, il est utile de noter qu'il existe deux types d'appareils électroniques. Pour chacun de ces types, un type de parasurtenseur différent pourrait être nécessaire. Ces types comprennent:

    • Simple, soit une connexion de liaison pour alimenter le système
    • Double connexion soit une la puissance et une à la communication
    Connexions à une liaison

    Exemples de connexion d'un lien d'appareils électroniques alimentés comprennent un téléviseur avec antenne "oreilles de lapin", un récepteur radio portable, un ordinateur sans connexion modem ou une imprimante à distance, une lampe fluorescente compacte, etc. Dans la catégorie d'une liaison à simple connexion on trouve aussi les téléphones anciens connectés uniquement au système téléphonique.

    Notez que la plupart d'entre eux ont une prise à deux broches, qui est leur seule connexion au système d'alimentation. Pour le téléviseur, une simple prise secteur parafoudre sur le cordon d'alimentation serait suffisante. Pour une lumière simple, le coût d'une protection contre les surtensions serait supérieur au coût de simplement remplacer la lampe.

    Connexions à deux liaisons

    Ce type d'appareils est une autre affaire. Le cas typique serait un ordinateur avec un modem, un système vidéo avec le câble ou un lien satellite, un système de téléphone directement alimenté par un réceptacle (ceux avec un grand adaptateur et un câble fin avec prise qui va à l'appareil sont généralement protégés contre les surtensions).

    Le problème de surtension avec ce type d'appareil est que la surtension venant de l'un des deux liaisons peut endommager l'appareil, en raison d'une différence dans la tension entre les deux systèmes lorsque la surtension se produit. Cela peut se produire même quand il y a des parasurtenseurs sur chacun des systèmes. Heureusement, vous pouvez trouver un type spécial de protection contre les surtensions contre ce problème, comme décrit plus loin.

    Equalisation des differences

    Une solution simple au problème des différences de tension pour les appareils à deux liaisons est d'installer un protecteur spécial contre les surtensions qui intègre, dans un même produit, une combinaison de connexions entrée / sortie pour les deux systèmes. Chaque lien, de puissance et de communication, est alimenté à travers le dispositif de protection qui est ensuite inséré entre l’alimentation murale et l'appareil à protéger. Ce type de protecteur de surtension est disponible dans les magasins informatiques et électroniques, et la partie électrique des magasins de matériaux de construction.

    Il n’y a pas que les surtensions de l’alimentation

    Parmi d'autres perturbations sur les lignes électriques, nous avons fait une brève mention des creux de tension et des pannes. Vous êtes certainement au courant de pannes qui peuvent survenir pour un certain nombre de raisons indépendantes de la volonté de votre utilitaire comme les baisses de tension de la ligne qui se produisent plus souvent que les interruptions de courant. Vous remarquez alors que les lumières s’éteignent momentanément, les horloges numériques ou commandes du magnétoscope clignotent ou votre ordinateur s’éteint puis redémarre vous perdez alors certaines données.

    Les utilisateurs industriels et commerciaux, les établissements de santé et autres systèmes critiques utilisent depuis de nombreuses années un dispositif appelé alimentation sans interruption (UPS) qui fournit une alimentation continue dans un creux, ou pour la première partie d'une coupure de courant prolongée (un générateur local de puissance peut alors prendre le relais).

    Les dérangements causés aux consommateurs par des fléchissements de tension et des pannes ont créé un marché de masse pour les applications grand public, ce qui les rend abordables comme protection contre ces perturbations ennuyeuses (mais pas dommageable). Ils ont souvent une protection de surtension inclue en bonus. Ces onduleurs ont une petite batterie qui est suffisante pour protéger les systèmes et les données en cas de brèves coupures. Certains modèles incluent même un logiciel pour faire éteindre un ordinateur en cas de coupure longue.

    Surtensions dans d'autres systèmes

    Jusqu'à présent, nous avons examiné les surtensions sur la ligne d'alimentation, ou sur une combinaison de lignes électriques et de communication. Des surtensions d'un genre un peu différent peuvent également se produire dans d'autres systèmes électriques qui n’impliquent pas directement une ligne électrique. Des exemples sont: l'antenne d’un dispositif d'ouverture de porte de garage à distance, le câblage du capteur pour un système d'alarme d'intrusion, la partie du signal vidéo d'un récepteur d'antenne parabolique. Les surtensions de ces systèmes sont causés par la foudre.

    Ces autres systèmes ne font pas fait l'objet de normes de protection contre les surtensions comme les systèmes électriques et téléphoniques. En outre, les dispositifs de protection pour ces autres systèmes ne sont pas aussi facilement disponibles pour les consommateurs. Il est plus difficile de donner des orientations bien définies sur la protection contre les surtensions pour ces systèmes. Appliquer des régimes de prévention et de protection contre les surtensions à un système existant pourrait être difficile lorsque la sensibilité d'un tel système à des surtensions n’est pas connue. Lorsque l'on considère l'installation d'un nouveau système, il serait bon de poser des questions précises à ce sujet avant de signer le contrat.

    Protection pour d'autres systèmes

    Certains codes ou pratiques visant à assurer la sécurité des personnes, quand elles sont correctement appliquées, peuvent également fournir une certaine protection de l'équipement.

    Par exemple, la pratique générale des compagnies de téléphone est de fournir une protection contre les surtensions dans le cadre de leurs services à l'endroit où la ligne téléphonique entre dans la maison (dans les environnements urbains denses, le code national de construction permet une exception). Cette protection est connue comme le "dispositif d'interface réseau" (NID) et vous le trouverez à l'extérieur de votre maison.

    Un autre exemple de l'exigence de code est celui des systèmes de télévision par câble pour lesquelles le Code national de l'électricité exige des pratiques de mise à la terre axé sur la sécurité appropriée. Le problème, cependant est que, dans certains cas, l'équipement vidéo peut toujours être endommagé par des différences de tension.

    Avec la popularité croissante de récepteurs satellites paraboliques, l'installation par l'utilisateur a également augmenté. Des instructions pour l'installation typiques montrent comment faire les connexions mais ne montre pas tout. Une pompe de puits installée à l'extérieur de la maison présente un double défi: la protection du moteur de la pompe elle-même contre les surtensions, et la protection du câblage de la maison contre les surtensions qui pourraient entrer dans la maison par la ligne d’alimentation de la pompe. La protection est généralement intégrée dans les pompes submersibles modernes. La protection de la deuxième doit être assurée par parasurtenseur installé à l’endroit où la ligne d'alimentation à la pompe quitte la maison en utilisant des protecteurs similaires à ceux installés à l'entrée de services de la ligne électrique.

    Les systèmes d'alarme intrusion utilisant des fils entre les capteurs et leur unité centrale de contrôle peuvent être perturbés et endommagés en coup de foudre tombant à proximité de la maison. Les fils nécessaires à l'installation s’étendent à tous les points de la maison et agissent comme un système d'antenne qui capte l'énergie générée par le coup de foudre. La protection devrait être inclus dans la conception du Système et non pas ajouté par la suite par Le propriétaire. Les Systèmes sans fil sont moins sensibles aux surtensions que les systèmes câblés.

     

    Top>>